Les Envahisseurs… Ils sont venus et ont vaincu l’humanité. Aujourd’hui la population survivante est parquée dans les quelques grandes villes qui subsistent transformées en ghettos. L’homme est devenu l’esclave des Envahisseurs et avance lentement vers l’extinction. Mais un espoir subsiste. Une nouvelle Résistance se dresse depuis peu. Ses membres sont peu nombreux, mal équipés, et manquent d’expérience. Pourtant chaque jour ils remportent des victoires et défient la toute puissance des Envahisseurs car ils ont un secret, ils ont les Connectés Ce sont des gens, très rares, qui ont développé un étrange pouvoir d’anticipation des actions des Envahisseurs. Grâce à cela ils peuvent agir efficacement et, peut être, finir par remporter la victoire.

Omniscience est un jeu de rôle.

Son propos est de représenter la dissymétrie qu'il y a entre les responsabilités créatives du meneur de jeu et des joueurs tout en permettant à celle-ci d'évoluer vers ces derniers. Les joueurs incarnent des Connectés. Ces derniers peuvent anticiper les actions des Envahisseurs. Ils ont des Visions, de plus en plus fréquentes et précises sur le futur concernant les Envahisseurs au fur et à mesure que leur pouvoir augmente en puissance.

Concrètement, en terme de système de jeu, le joueur va participer à l’élaboration du schéma directeur du scénario. Au départ il ne pourra déterminer que les grandes lignes de celui-ci, puis avec le temps il pourra apporter des précisions. A partir du schéma directeur l'Omniscient (Meneur de Jeu) va faire jouer le scénario ainsi défini, y apportant ce qui manque et y ajoutant des épreuves, des difficultés, des imprévus. On voit là un concept de responsabilité créative partagée entre les joueurs et le meneur de jeu évoluant au fur et à mesure de l'avancée du jeu.

Comment jouer (extrait)

Réunissez trois à cinq personnes, l’une d’elles sera l’Omniscient (c’est ainsi que l’on nomme le Meneur de Jeu dans Omniscience et les autres seront les Joueurs Tous les Participants devraient avoir lu les règles, mais cela n’est une obligation que pour l’Omniscient, les autres pouvant se contenter d’une explication de la part de ce dernier. Imprimez autant de Vecteurs de Connexion (feuille de personnage) que de Joueur présent et distribuez les leur. Imprimez une Synthèse de Récit elle sera utile à l’Omniscient puis aux Joueurs Enfin imprimez les Cartes de Scène

La première phase de jeu est la Phase Contextuelle.
Si aucun Contexte de Jeu n’a été défini préalablement ou lors d’une précédente partie, le moment est venu. Les Participants vont créer le décors général de l’histoire (voire des histoires) qu’ils vont narrer ensuite. Ils vont lire les bases du contexte et répondre aux questions posées. De cet exercice ludique et créatif émergera le cadre de jeu. Puis les Joueurs vont créer leurs Connectés

La seconde phase de jeu est la Phase Descriptive.
Tandis que les Joueurs créent leurs Personnages (les Connectés l’ Omniscient prépare la Synthèse du Récit qui sera joué lors de la partie. Une fois cette étape terminée l’Omniscient constitue un parquet de Cartes de Scènes et en distribue un nombre déterminé aux Joueurs. Ceux-ci, en se basant sur la Synthèse du Récit décrivent sommairement des scènes en répondant aux questions posées sur les cartes : cela constitue les Visions de leurs Connectés Une fois cette phase achevée on passe à la phase suivante.

La troisième phase du jeu est la Phase Narrative.
L’une après l’autre, et dans un ordre déterminé au fur et à mesure par l'Omniscient, les scènes vont être narrées/jouées par les Participants La narration d’une scène demande la participation de chacun pour décrire le contexte, le décors, les figurants et les événements. Les Joueurs vont essentiellement incarner leurs Connectés tandis que l’Omniscient va incarner les Figurants et l’adversité. L’objectif de tous les Participants sera de donner une réponse à l’Enjeu de la scène. Une fois ceci fait on passe à la scène suivante, et ce jusqu'à la fin.

Jettez un oeil sur le contenu sur Google Books